La région en photos   -   Les commerces   -   Les villes   -   Les îles   -   Contes et légendes

Arthur Pendragon, roi de Bretagne






L'écu de la Table Ronde est l'insigne porté par tous les chevaliers.
Le Dragon est le symbole d'allégeance au Roi Arthur, la croix, le symbole du respect des préceptes et des valeurs de l'Eglise.

Les histoires concernant Arthur pourraient venir de traditions orales bretonnes, disséminées dans les cours royales ou de la noblesse d'Europe grâce aux jongleurs.

Le roi Arthur, ou Arthur Pendragon, est un personnage important de la mythologie bretonne.
Certains pensent qu'il aurait vécu aux 5e ou 6e siècle, ou durant la déchéance puis la chute de l'empire romain d'Occident.

Arthur est le fils d'Uther Pendragon, roi des Bretons et d'Ygraine, veuve de Gorlois, duc de Cornouailles.

Le surnom Pendragon provient d'une comète à la forme de dragon qu'Uther voit et dont il s'inspire pour créer l'étendards-aux-dragons.
Une autre légende raconte qu'Uther portait à sa selle les têtes de deux dragons, un blanc et un rouge, qui vivaient sous terre et qui furent réveillés par le poids de la tour qu'Uther faisait construire au-dessus d'eux.
En sortant de terre, les dragons s'entretuèrent.

Le roi Uther, fou d'amoure pour Ygraine, attira la pitié de son ami l'enchanteur Merlin qui lui fit prendre l'apparence du mari d'Ygraine, car celle-ci était mariée.
C'est cette nuit-là qu'Arthur fut conçu.

Arthur est aussi le frère de Morgane, Fille d'Ygraine et épouse du roi Lot d'Orcanie.
Un enfant de l'inceste entre Arthur et sa demi-soeur Morgane est conçu, Mordred, grâce à certain secrets de Merlin que Morgane aurait dérobé.





Morgane est considérée tantôt comme une fée bienveillante et guérisseuse, tantôt comme une magicienne obscure et maléfique. Son seul but a été de détrôner Arthur afin qu'elle devienne la reine de la Bretagne. Pendant toutes ces années, elle essaya de tuer son demi-frère, mais il se fit tuer par son propre fils Mordred.

Ce fils illégitime, Mordred (Mort avant d'être nait), fut envoyé, alors qu'il n'était qu'un bébé, avec tous les enfants nés le même jour que lui, dans un bateau. Mais le bateau coula et seul Mordred survécu. Il fut ensuite élévé par un brave homme nommé Nabur jusqu'à l'âge de 14 ans, puis fut amené à la cour du roi Arthur où ses véritables origines lui furent révélées.

Il devint un temps chevalier de la table ronde, mais sa réputation de chevalier traître se fit très vite, d'autant qu'il était détesté par les autres chevaliers pour son caractère fourbe et sournois.

Il trahi le Roi Arthur en profitant que ce dernier soit parti à la poursuite de Lancelot du Lac pour le punir de son adultère avec Dame Guenièvre. Mordred s'empara du trône de Camelot, forçant Arthur à revenir précipitamment.

La Bataille de Camlann s'ensuivit dans laquelle tous les chevaliers d'Arthur périrent.
Le Roi Arthur se battit en duel contre Mordred et bien qu'il réussit à le tuer, le mal était fait car Mordred l'avait mortellement blessé.

La femme d'Arthur est Guenièvre, reine d'Irlande et fille de Léodagan, roi de Carmélide. Elle fut convoitée par Méléagant, fils du roi de Gorre, qui l'enlèva. Elle sera secourue par Gauvain et Lancelot du lac. Sa beauté, son éloquence ainsi que le prestige de sa cour font de la reine une figure à la fois prisée par les chevaliers, haïe par ses semblables. Elle fût célèbre pour sa relation adultèrine avec Lancelot, qui en devient associal au nom de l'amour absolu qu'il voue à la reine. La romance entre Lancelot et la reine Guenièvre devint la cause principale de la chute du monde arthurien.

la forêt de Brocéliande


Selon la légende, Camelot attirait de partout les chevaliers désireux de se joindre à la Table Ronde : ils partaient chercher aventure, gloire et renommée, cette quête deviendra un symbole de recherche de l'absolu, le Graal :
La bible dit que lorsqu'Eve se réveilla au jardin d'Eden, elle vit Adam étendu près d'elle, et sa poitrine saignait. Dieu en avait tiré la côte dont elle était issue.
Eve fabriqua une coupe avec une poignée de glaise du jardin d'Eden, la même que Dieu avait utilisée pour façonner Adam. Elle recueillit le sang d'Adam dans la coupe. La glaise but le sang et la blessure se ferma.
Cette coupe est celle du Graal, toujours associée au sang et à la plaie, douleur du monde dont elle est le remède. D'ailleurs, Jésus l'avait, et il s'en servit durant les noces de Cana pour changer l'eau en vin, ainsi qu'à son dernier repas avec ses disciples. C'est dans cette coupe que Joseph d'Arimathie recueillit le sang de Jésus pendant son agonie. Joseph d'Arimathie est un aïeul de Lancelot du Lac.
Fuyant les persécutions, Joseph d'Arimathie traversa l'océan avec toute sa famille sur sa chemise étendue sur l'eau en guise de navire. Il aborda une côte. Joseph et sa famille trouvèrent refuge dans le château du Roi Pêcheur.

C'est ainsi que le Graal arriva en Bretagne.

Pelleas ou Pellès est un des noms du Roi Pêcheur, gardiens du Graal à Corbenic. Sa fille Ellain a eu un fils avec Lancelot du Lac, Galaad.
Le Roi Pêcheur était atteint d'une blessure incurable à la cuisse, symbole d'imperfection spirituelle, et ne pouvait ni en guérir ni en mourir depuis des siècles, alors que son pays dépérissait, attendant la venue de Galaad, son petit fils, le chevalier rédempteur.

Parmi les innombrables pouvoirs du Graal, il a celui de nourrir, don de vie, celui d'éclairer, illuminations spirituelles, et celui de rendre invincible.

le saint Graal


l'emplacement exact de la cour du roi Arthur, Camelot, reste un mystère. Camelot correspondrait à la ville romaine de Colchester (Camulodunum), qui partageait avec Londres (Londinium) le siège du gouverneur de la province du temps de l'occupation romaine.

Arthur rassemblait des Chevaliers appelés "Chevaliers de la Table Ronde", dont firent parti Lancelot, Gauvain, Galaad, Perceval ainsi que le magicien, Merlin l'Enchanteur, qui y participera de temps en temps.

Cette table était ronde pour abolir les privilèges de rang, de fortune, car dans un cercle aucune place n'a plus de valeur qu'une autre.

Un siège avait pourtant plus de valeur que les autres et toujours laissé vacant autour de la table. Il était réservé au chevalier qui trouverait le Graal. Avant que Galaad n'y prit place, aucun chevalier n'avait obtenu le droit de l'occuper sans être instantanément mis à terre.

Dès que Galaad, le fils de Lancelot, appelé aussi le Meilleur Chevalier du Monde, s'installa à la table ronde, la présence du Graal se fit sentir. Une femme mystérieuse annonça alors comment la coupe sacrée allait être découverte et nourrirait tous les chevaliers. C'est ce qui arriva mais aucun d'entre eux, au cours de ce repas miraculeux, ne vit ni ne toucha le Graal.
Lancelot était lui aussi destiné à la quête du Graal mais il fut détourné de cette quête par l'amour qu'il portait à Guenièvre.

Galaad était en compagnie de Perceval lorsqu'il trouva le Graal.
Ensemble, ils avaient reçu le sacrement de Joseph D'Arithmatie, qui avait dit à Galaad de porter une lance sanglante au chateau du Roi Pêcheur et de la frotter sur le corps et les membres de ce dernier.

Une fois fait, et le roi ayant retrouvé la santé, Galaad eut une vision du Graal. Après cela, plusieurs miracles se produisirent et Galaad fut même obligé de devenir roi pendant un certain temps.

Lorsque Joseph d'Arimathie revint, Galaad fut autorisé à quitter le monde. Joseph permit d'abord au pur et humble chevalier de tenir le Graal quelques instants, puis Galaad s'agenouilla pour implorer sa délivrance, et son âme s'échappa soudain de son corps. Une version de la légende arthurienne dit que "sire Galaad prit le corps de Notre Seigneur entre ses mains" puis mourut.

Galaad symbolise le prolongement du cycle arthurien car, au-delà de la mort d'Arthur, il est le seul chevalier à obtenir au terme de sa quête le privilège d'avoir la révélation du Saint Graal. Il mourut donc après avoir touché la Sainte Coupe.

Le dernier combat d'Arthur, la Bataille de Camlann, contre les forces de Mordred vit sa perte.
Le Roi Arthur fut mortellement blessé lors de cette bataille, et emmené à Avalon. Là, ses mains furent soignées et son corps enterré dans une chapelle. Avant de mourir Arthur demanda que l'on jette Excalibur dans les eaux du lac tout proche, où Viviane, la Dame du Lac, s'en saisit et disparut avec.
La reine Guenièvre se retira du monde et devint nonne à Amesbury où elle mourut.

D'autres textes disent qu'Arthur n'est pas mort, mais qu'il s'est retiré dans Avalon (en gaulois "la pommeraie"), monde souterrain enchanté créé par Merlin ou la fée Morgane en est la reine.

Certains penseront qu'il s'agit de l'île aux Moines, une île du Morbihan, abritant un monastère et servant de lieu de retraite. Selon la tradition mythologique et littéraire, l'île est entourée de brumes et en son centre se dresse un mont couronné d'un cercle de pierre, un cromlech. C'est le lieu de résidence de la Dame du Lac et de Merlin l'enchanteur.

De nombreux lieux évoquent le roi Arthur en Bretagne, notamment la forêt de Brocéliande ou la Grotte Artus en forêt de Huelgoat.
   





La légende du roi Arthur

La légende d'Excalibur

La légende de Merlin l'enchanteur

La légende de Perceval

La légende de Lancelot du lac

La légende des Korrigans

La légende du sanglier Tourc'h

La légende du roi Gradlon et de la cité d'Ys

La nuit d'Halloween

La compagnie théâtrale de rue Royale de Luxe

La légende de Brandwen, magicienne au masque d'or
La bretagne en photos   -   Les commerces   -   Huitres et ostréiculture en Bretagne Sud   -   Les villes   -   Les îles   -   Légendes bretonnes
Toutes les photos et les textes sont la propriété de Auray.org © 2017