La région en photos   -   Les commerces   -   Les villes   -   Les îles   -   Contes et légendes

Camaret sur mer

Le port Camaret sur mer se trouve à 80 km de Brest et 65 km de Quimper, à l'extrême ouest de la presqu'île de Crozon.











Entourée par l'Océan Atlantique (la mer d'Iroise), à l'entrée du goulet de Brest, c'est cette situation géographique privilégiée qui fera de Camaret-sur-Mer, un important port langoustier, jusqu'à l'apparition de la navigation à vapeur.



Camaret, dont la moitié de la superficie est constituée de zones naturelles protégées, fait partie du parc naturel régional d'Armorique et se situe désormais au coeur du Parc naturel marin d'Iroise.

A Camaret, vécu Paul-Pierre Roux, dit Saint-Pol-Roux, un poète symboliste français. Né le 15 janvier 1861 à Marseille, Saint-Pol-Roux mourra le 18 octobre 1940 à Brest.



En 1882, Saint-Pol-Roux part vivre à Paris et commence des études de droit, qu'il ne finira pas. Il voue une grande admiration à Stéphane Mallarmé. Il fut membre de l'académie du même nom de 1937 à 1940.
C'est à partir de 1890 qu'il signe ses ouvrages "Saint-Pol-Roux". Sa première oeuvre est une piéce de théâtre, Raphaelo le pèlerin, un drame en trois actes.
En 1891, il rencontre sa femme, Amélie Bélorgey, décédée en 1923. En 1898 et à cause de difficultés financières, Saint-Pol-Roux quitte Paris.
Il s'installe avec sa femme dans le Finistère, à Roscanvel, où naît sa fille Divine en 1898. Il s'installe ensuite à Camaret-sur-Mer et fait de la Bretagne le centre de gravité de son oeuvre.
Il achete en 1903 une maison de pêcheur surplombant l'océan, à quelques mètres des alignements de Lagatjar, au-dessus de la plage de Pen-Had.



Il la transforme en manoir à huit tourelles dont la maison formerait le centre et baptise la demeure "Manoir du Boultous". A la mort de son fils Coecilian, tombé en 1914 à de Verdun, il le renomme "Manoir de Coecilian" dont on peut encore voir les ruines. Face à la mer, l'homme est plus près de Dieu, disait-il.
Il reçoit de nombreux artistes et écrivains comme Max Jacob, André Breton, Louis-Ferdinand Céline et même, en 1932, Jean Moulin, alors sous-préfet de Châteaulin.
Dans la nuit du 23 au 24 juin 1940, un soldat allemand s'introduit dans le manoir, tuant la gouvernante, violant et blessant grièvement Divine. Saint-Pol-Roux, lui-même blessé, fut hospitalisé à Brest. Lorsqu'il retourne à Camaret il trouve le manoir livré au pillage et ses manuscrits déchirés, dispersés ou brûlés. Le choc ...
Re-transporté à l'hôpital de Brest, Saint-Pol-Roux y meurt de chagrin le 18 octobre 1940. Il est enterré dans le cimetière de Camaret. Divine est décédée en 1985.
Le manoir de Coecilian fut bombardé en août 1944 par les avions alliés et complètement incendié. Il ne reste aujourd'hui que quelques vestiges de cette demeure.







Inscriptions datant probablement du 17ème siècle, sur le mur d'une maison camarétoise.







   

Auray

Locmariaquer

Quiberon

Saint Anne d'Auray

L'île de Saint Cado

Beg Meil

Concarneau

La presqu'île de Crozon

Camaret sur mer

Douarnenez

Quimper

Le mont Saint Michel
La bretagne en photos   -   Les commerces   -   Huitres et ostréiculture en Bretagne Sud   -   Les villes   -   Les îles   -   Légendes bretonnes
Toutes les photos et les textes sont la propriété de Auray.org © 2017