La région en photos     Les commerces     Les villes     Les îles     Contes et légendes     Ostréiculture

La compagnie Royal de Luxe

la Compagnie Royal de Luxe




Royal de Luxe est une compagnie française de théâtre de rue, fondée en 1979 par Jean-Luc Courcoult. Ses spectacles sont majoritairement emprunts de détournement du réel et de gigantisme. Le Cap Horn est la première création de Royal de Luxe.
Depuis le début des années 1990, cette compagnie est basée à Nantes.

À la fin des années 1970, alors qu'apparaissent des "villes nouvelles" comme Saint-Quentin-en-Yvelines ou Marne-la-Vallée (78), s'élabore une réflexion originale sur l'espace urbain et sa reconquête, menée, entre autres, par Michel Crespin, un concepteur, metteur en scène et scénographe urbain français, fondateur du festival d'Aurillac en 1986.

Royal de Luxe est né en 1979 à Aix-en-Provence. La compagnie va s'installer à côté Saint-Jean-du-Gard, dans une petite commune cévenole, autour de Jean-Luc Courcoult, étudiant en rupture avec le système d'enseignement académique.
La compagnie ne posséde ni chauffage, ni argent, et aucun brillants antécédents.
Et cela va stimuler l'imaginaire des membres de la compagnie qui possèdent un certain goût pour le travail collectif, la récupération et le détournement des objets du quotidien. Baignoires, aspirateurs, lits s'animent et deviennent les protagonistes d'un monde extra-ordinaire.

C'est l'époque des premiers spectacles urbains : Le Cap Horn (1979), Les Mystères du grand congélateur (1980), Le Bidet cardiaque (1981), Publicité Urbaine et La demi-finale de Waterclash (1982).

La troupe quitte St Jean du Gard fin 1984, pour occuper un château près de Toulouse.
Cette année là, l'Agence Française d'Action Artistique du ministère des Affaires étrangères lui confie une mission d'ambassade artistique au Maroc qui s'avèrera décisive pour l'ascension institutionnelle de Royal de Luxe.

En 1989, Royal de luxe lance un appel dans la presse nationale, sûre de pouvoir recevoir un meilleur accueil qu'à Toulouse. En effet, la mairie refuse à la compagnie tout soutien financier. C'est le maire de Nantes qui s'empresse d'y répondre et lui met à disposition un hangar de 10 000 m2.

Et c'est à Nantes que la Royal de Luxe commence la création d'un spectacle : La véritable histoire de France.
Ce spectacle est présenté pour la première fois à Avignon en juillet 1990, avant de tourner dans dix villes coproductrices, puis en Europe en 1991.

1992 est une année faste, puisque l'équipe traverse l'océan Atlantique à destination de l'Amérique du Sud, à bord d'un cargo.
Ce cargo a été spécialement acheté pour servir de support à la tournée du groupe la Mano Negra, du chorégraphe Philippe Decouflé et du marionnettiste Philippe Genty ainsi qu'à la compagnie Royal de Luxe.
Tous sont représentatifs de la même vague artistique anticonformiste, et boulimique d'univers merveilleux. C'est la tournée Cargo 92, initiée et montée par Royal de Luxe. Cette tournée s'inscrit dans le cadre de la commémoration du 5ème centenaire de la découverte de l'Amérique.

la Compagnie Royal de Luxe et son géant   la Compagnie Royal de Luxe et la petite géante

Cette épopée est elle aussi cofinancée par la ville de Nantes.
Une des rues de Nantes est reproduite à l'identique à bord du bateau par les soins de Royal de Luxe, avec des membres de Mano Negra et de la compagnie Philippe Decouflé. C'est La grande parade de la véritable histoire de France, qui sera jouée 7 fois dans des ports de la façade atlantique de l'Amérique latine.

Ainsi, enfant du système D, Royal de Luxe a acquis au fil de ses créations un statut qui la rapproche des compagnies de théâtre subventionnées.

De retour d'Amérique latine, la compagnie s'enferme 4 mois pour créer un spectacle très particulier, Les embouteillages, où une vingtaine de véhicules parcourent la ville dans les embouteillages entre 7h30 et 9h00, baladant des images insolites.
Ce spectacle est organisé sans aucun rendez-vous avec le public, sans plan de communication préalable, ce qui deviendra l'une des grandes particularités de Royal de Luxe.
C'est aussi le cas pour Le Géant tombé du ciel, une création qui prend possession de la ville du Havre en 1993.

Le géant voyage durant toute l'année 1994 : à Calais pour l'ouverture du tunnel sous la Manche, à Nîmes, à Nantes et à Bayonne.
La visite de ce géant, aussi bien impromptue qu'émouvante, se solde systématiquement par un triomphe.
La même année, la Compagnie créé Le péplum, un péplum théâtral dont l'action se déroule il y a plus de 2 000 ans en Égypte. Ce grand péplum part en tournée pendant plus de deux ans et demi à travers le monde.

la compagnie s'engage en octobre 1997 dans une aventure théâtrale au Cameroun. Les interventions théâtrales se déroulent sur les marchés des villages camerounais.
Royal de Luxe et le Géant reviennent de ce voyage en 1998, accompagnés d'un enfant noir de 6 mètres de haut. Les visites du Géant et de son jeune ami s'inscrivent dans la continuité narrative de leurs péripéties respectives, en France et au Cameroun.

la Compagnie Royal de Luxe et le petit enfant noir   la Compagnie Royal de Luxe

En 1999, nouveau spectacle de Royal de Luxe : Petits contes nègres titre provisoire, un spectacle de 9 contes africano-européens, dont l'ordre de présentation est tiré au sort par les spectateurs, installés sur un gradin. Cest le retour à un spectacle plus traditionnel pour la Compagnie. Après la première à Nantes, la troupe part pour une tournée française, sud-américaine et européenne.

2000 : Les chasseurs de girafes. Il s'agit de la rencontre du petit géant, d'un girafeau et d'une girafe. Le Petit Géant fait son retour, accompagné pour l'occasion de deux girafes géantes (la maman et son petit). Après une première à Nantes, le Petit Géant et ses girafes partent au Havre, à Lille, à Calais.







2003 : Le tréteau des ménestrels : deux spectacles pour le prix d'un. Une version revisitée du théâtre classique, spectacle gratuit donné en plein air dans le cadre du Festival Paris quartier d'été.

2005 : La visite du sultan des Indes sur son éléphant à voyager dans le temps, à l'occasion de l'année Jules Verne. C'est un éléphant géant accompagné d'une Petite Géante qui font leur apparition en mai à Nantes et en juin à Amiens.

2007 : La Révolte des mannequins est un spectacle qui se tient dans les vitrines de Nantes. Depuis, La révolte des mannequins tourne dans les vitrines du monde entier.

2008 : Le Royal de Luxe présente Le Géant enterré vivant de Santa Maria Dans le cadre du festival international du théâtre de rue du 15 au 17 mai 2008 à Santa Maria da Feira au Portugal.

2009 : À Nantes, Royal de Luxe présente La Géante du Titanic et le Scaphandrier. Cette création est adaptée à l'occasion du 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin et lors du Bicentenaire de l'indépendance du Chili.

2010 : Royal de Luxe présente le Scaphandrier, sa Main, et la petite Géante à Anvers.

2010 : Royal de Luxe joue Un conte mexicain issus de la saga des géants au Mexique à Guadalajara.

2011 : Royal de Luxe, de retour du Mexique, revient à Nantes avec les souvenirs mexicains de la petite Géante, du Géant et du chien El Xolo, un nouveau personnage canin.
Du 27 au 29 mai 2011, la Compagnie a présenté un nouveau spectacle dans les rues de Nantes, à l'occasion de l'année du Mexique : Un conte mexicain, issus de la Saga des Géants.

La Petite Géante aux longs cils noirs rentre du Mexique. De Guadalajara, très précisément, où, cet automne, Royal de Luxe était l'invité du gouvernement mexicain pour fêter le Centenaire de la Révolution du Mexique, en même temps que Bicentenaire de son Indépendance.
La Petite Géante était partie à la recherche d'un grand-père disparu dans la tourmente de la Révolution, au détour des années 1910. Chemin faisant, elle avait rencontré Zapata, puis s'était lié à Xolo, le chien-dieu chargé de conduire les morts sur les routes de l'au-delà.



Ce nouveau spectacle marque l'apparition de deux nouvelles créations : El Xolo, un chien mexicain, et El Campesino, son grand-père, un paysan mexicain. El Xolo était enfermé dans un énorme bloc de glace qui a fondu le 27 mai. El Campesino, frère jumeau du Géant, est arrivé tout droit des montagnes de la Sierra Nevada, par la Loire et en bateau.

El Xolo, le chien mexicain sans poils, est le nouveau compagnon de la Petite Géante. Considéré comme un animal sacré par les Aztèques, en référence au dieu-chien Xolotl, il accompagnait les morts à leur passage dans l'au-delà.
À ses côtés, la Petite Géante témoigne de l'amour des Mexicains en portant une robe, inspirée des habits traditionnels, et en arborant de belles nattes à la Frida Kahlo.

Mais la nouveauté réside essentiellement dans l'arrivée d'El Xolo, le chien demi-dieu, offert par les Aztèques au paysan et devenu le compagnon de route de la Petite Géante. De la taille d'un cheval, le chien nécessite la présence de 20 manipulateurs "lilliputiens" pour lui donner vie, lui faire tirer la langue ou encore remuer la queue.
Les 3 géants sont portés, l'un à l'aide d'une machine agricole reconvertie, l'autre d'un chariot élévateur, le troisième d'une pelle mécanique. Ils sont actionnés, chacun, par vingt ou trente "servants" en habits rouges, sautant, courant, tirant en un incroyable ballet pour mieux manipuler bras, jambes, pieds, yeux qui s'écarquillent, lèvres qui sourient etc. au rythme des ordres qui tonnent : "verrouillage à droite", "accrochage des coudes", "allumage de la partie hydraulique" etc.
Royal de Luxe offre, une nouvelle fois, un spectacle à la fois monumental et poétique et écrit un nouveau chapitre dans la saga des Géants. Une histoire racontée à toute une ville et inspirée de la culture mexicaine, pleine de magie. Mais avant tout, une histoire de retrouvailles, entre la Petite Géante et ses compagnons de route, entre Nantes et ses Géants.

la Compagnie Royal de Luxe, la petite géante et le chien Xolo
   





La légende du roi Arthur

La légende d'Excalibur

La légende de Merlin l'enchanteur

La légende de Perceval

La légende de Lancelot du lac

La légende des Korrigans

La légende du sanglier Tourc'h

La légende du roi Gradlon et de la cité d'Ys

La nuit d'Halloween

La compagnie théâtrale de rue Royale de Luxe

La légende de Brandwen, magicienne au masque d'or
La bretagne en photos   -   Les commerces   -   Huitres et ostréiculture en Bretagne Sud   -   Les villes   -   Les îles   -   Légendes bretonnes
Toutes les photos et les textes sont la propriété de Auray.org © 2017